Les apports du test intelligence émotionnelle au bien-être individuel et à l’harmonie sociale

DISC
Explorez comment le test d'intelligence émotionnelle EIQ peut améliorer vos compétences relationnelles et votre performance.
test intelligence émotionnelle 3
DISC
Explorez comment

L’intelligence émotionnelle (IE) est une compétence et en tant que telle, elle peut se développer.

Pourquoi développer sa compétence en intelligence émotionnelle ?

L’intelligence émotionnelle influence notre capacité à naviguer dans les interactions sociales, à gérer nos émotions et à prendre des décisions pertinentes.

Un outil comme le test intelligence émotionnelle, fournit une analyse détaillée des divers aspects de l’intelligence émotionnelle d’une personne et ses implications sur son succès personnel et professionnel.

Les résultats du test nous permettent alors de reconnaître nos sentiments et d’apporter des réponses appropriées et ciblées en vue d’améliorer notre performance individuelle, de renforcer nos relations et de rendre le travail d’équipe plus fructueux.

Cet article explore les principaux points abordés dans le test intelligence émotionnelle et les avantages qu’il présente pour l’individu et son environnement.

Définition et importance de l’intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle se définit comme la capacité à percevoir, évaluer et exprimer des émotions.

Selon Mayer & Salovey,

« L’intelligence émotionnelle comprend l’habilité à percevoir précisément, évaluer et exprimer les émotions ; l’habilité à accéder et/ou ressentir les sensations quand elles facilitent la pensée ; l’habilité à comprendre les émotions et la connaissance émotionnelle ; et l’habilité à réguler les émotions pour favoriser le développement émotionnel et intellectuel. « 

Emotional intelligence Imagination, Cognition and Personality, 1990

Elle permet de mieux se comprendre, ce qui favorise un développement complet et équilibré tant sur le plan personnel qu’intellectuel.

Par exemple, en reconnaissant ses émotions, une personne peut accéder à des états émotionnels qui favorisent la créativité, la résolution de problèmes ou  une prise de décision clairvoyante.

En d’autres termes, il s’agit d’utiliser les émotions de façon constructive pour améliorer la pensée et la performance cognitive.

Selon Mayer et Salovey, pionniers dans ce domaine, l’intelligence émotionnelle est essentielle non seulement pour le bien-être personnel mais aussi pour la réussite professionnelle.

Pourquoi l’intelligence émotionnelle est-elle fondamentale ?

1. Réussite professionnelle et personnelle

Certaines études montrent que l’intelligence émotionnelle peut représenter jusqu’à 80% du succès d’une personne. Elle dépasse souvent le quotient intellectuel (QI) et les compétences techniques en termes de prédiction du succès dans divers domaines, y compris le leadership et la gestion des relations interpersonnelles.

Ainsi Daniel Goleman, un expert renommé en intelligence émotionnelle, souligne que dans les postes de direction, 85% des compétences nécessaires pour réussir sont liées à l’intelligence émotionnelle plutôt qu’aux capacités techniques ou intellectuelles.

2. Développement des compétences relationnelles

L’intelligence émotionnelle aide à établir et à maintenir des relations solides, ce qui est indispensable pour une communication efficace, la collaboration et la résolution des conflits.

En comprenant et en gérant mieux nos propres émotions ainsi que celles des autres, nous pouvons créer des liens plus profonds et plus authentiques.

Cela permet de travailler ensemble de manière harmonieuse, de comprendre les perspectives de chacun et de résoudre les désaccords de manière constructive.

En fin de compte, les compétences émotionnelles renforcent la coopération et favorisent un environnement où chacun se sent compris et valorisé.

3. Bien-être et satisfaction

Bien utiliser ses émotions aide à mieux gérer le stress en permettant de reconnaître et de réguler ses émotions, ce qui aide à rester calme et concentré même dans des situations difficiles.

Cela réduit par exemple les absences, car les salariés sont moins susceptibles de tomber malades ou de se sentir dépassés. En diminuant ce risque, l’intelligence émotionnelle améliore également la santé mentale et le bien-être général.

En outre, elle améliore la satisfaction personnelle et professionnelle. En renforçant la résilience émotionnelle, elle aide les individus à surmonter les défis et les échecs, ce qui contribue à un sentiment d’accomplissement et de satisfaction dans leur travail.

De plus, elle favorise un climat de travail positif en encourageant des interactions respectueuses et empathiques entre collègues. Les personnes se sentent ainsi comprise et mieux soutenues, ce qui augmente leur engagement et leur motivation.

Les 4 cadrans du test intelligence émotionnelle

L’EIQ repose sur deux compétences, mesurées en termes de Conscience et de Maîtrise sur une échelle de 0  à : 100

·       la capacité de reconnaître, comprendre et gérer les émotions (personnelles ou intra-personnelles)

·       la capacité de reconnaître, d’avoir de l’empathie et de se connecter aux émotions des autres (sociales ou interpersonnelles)

Le test intelligence émotionnelle divise ensuite ces compétences en quatre cadrans principaux : la conscience de soi, la conscience sociale, la maîtrise de soi et la gestion des relations.

·      

test intelligence emotionnelle

Chacun de ces cadrans est ensuite analysé en sous-catégories pour fournir une vue détaillée des compétences et des comportements associés.

1. Conscience de soi (SeR)

La conscience de soi est la capacité de comprendre ses propres émotions, pensées et valeurs, et de savoir comment elles influencent notre comportement. Ce cadran inclut :

Compréhension de soi : Développer une curiosité et une réflexion sur nos propres émotions et pensées internes.

Auto-appréciation : Travailler sur l’estime de soi, reconnaître ses forces et ses faiblesses.

Assertivité : Accueillir et assumer ses émotions, même inconfortables, pour mieux les comprendre et les exprimer de manière constructive.

Identification des émotions : Capacité à reconnaître et nommer ses émotions pour mieux choisir ses réponses.

Pour améliorer la conscience de soi, le test intelligence émotionnelle recommande de pratiquer régulièrement des activités qui sollicitent le physique, le mental et l’émotionnel. La gestion des humeurs, la planification et l’auto-discipline sont également des aspects essentiels.

2. Conscience sociale (SoR)

La conscience sociale se réfère à la capacité de comprendre et de réagir aux émotions des autres. Les sous-catégories incluent :

Empathie : Comprendre et partager les émotions des autres.

Service et bienveillance : Agir avec une volonté de contribuer et de soutenir les autres.

Communication holistique : Prendre en compte tous les aspects de la communication, y compris les signaux non verbaux.

Développement interpersonnel : Construire des relations significatives et productives.

Développer la conscience sociale passe par l’écoute active, montrer de l’empathie et ‘être sensible aux besoins et aux perspectives des autres. Cela inclut la reconnaissance et la validation des émotions des autres.

3. Maîtrise de soi (SeM)

La maîtrise de soi concerne la capacité à contrôler et réguler ses propres émotions de manière constructive. Les sous-catégories sont :

Discipline et contrôle de soi : Gérer efficacement ses impulsions et maintenir son sang-froid.

Orientation objectif : Se concentrer sur des objectifs à long terme et persévérer malgré les obstacles.

Intégrité et fiabilité : Agir de manière éthique et intègre, tenir ses promesses.

Psychologie positive et initiative : Adopter une attitude positive et proactive.

Les recommandations pour améliorer la maîtrise de soi incluent la définition d’objectifs clairs, la mise en place de routines disciplinées, et la pratique régulière de la réflexion sur ses émotions et comportements.

4. Gestion des relations (SoM)

La gestion des relations implique les compétences nécessaires pour gérer les interactions interpersonnelles de manière efficace. Cela inclut :

Développement relationnel : Construire et maintenir des relations de qualité.

Leadership et influence : Être capable de guider et d’influencer positivement les autres.

Négociation et gestion de conflit : Résoudre les conflits de manière constructive et équitable.

Travail en équipe et collaboration : Promouvoir la collaboration et l’efficacité collective.

Pour améliorer la gestion des relations, le test intelligence émotionnelle conseille de développer des compétences en leadership, d’encourager la collaboration, et de pratiquer la résolution de conflits de manière positive et proactive.

Exemple de synthèse des 4 compétences et des 16 comportements associés

test intelligence emotionnelle 2

Apports concrets du test intelligence émotionnelle

Quels sont les objectifs que l’on peut atteindre avec le test intelligence émotionnelle ?

1. Amélioration de la performance professionnelle

Le test intelligence émotionnelle fournit des scores détaillés dans les quatre cadrans de l’intelligence émotionnelle, permettant aux individus de comprendre leurs forces et faiblesses.

Ces informations peuvent être utilisées pour cibler les domaines nécessitant des améliorations en vue de développer sa performance au travail.

2. Développement personnel et professionnel

En identifiant les compétences émotionnelles clés, le test intelligence émotionnelle aide les individus à développer des plans d’action personnalisés pour améliorer leur intelligence émotionnelle.

Ces plans d’actions peuvent inclure des exercices de réflexion, suivre des ateliers ou formations de développement personnel.

3. Santé mentale et bien-être

En fournissant des stratégies pour gérer le stress et les émotions négatives, le test intelligence émotionnelle aide à identifier des domaines d’amélioration pour gérer le stress et les émotions négatives..

Une meilleure gestion des émotions peut réduire l’anxiété, prévenir le burnout et améliorer la satisfaction personnelle.

Comment utiliser efficacement les résultats du test intelligence émotionnelle

L’inventaire EIQ est principalement un outil de diagnostic. Il ne fournit pas directement des stratégies ou des solutions, mais il identifie des domaines clés où des améliorations peuvent être apportées. Les résultats de l’inventaire permettent aux coachs et aux professionnels de mieux comprendre les compétences émotionnelles des individus et de développer des plans d’action personnalisés pour les aider à évoluer dans leur vie professionnelle et personnelle.

1. Évaluation initiale de l’intelligence émotionnelle

En premier lieu, le test intelligence émotionnelle permet d’obtenir une évaluation initiale de votre intelligence émotionnelle.

Analysez les scores obtenus dans chaque cadran pour identifier les domaines où vous excellez et ceux qui nécessitent une amélioration.

2. Développement de plans d’action

Créez des plans d’action basés sur les suggestions d’amélioration fournies dans le test intelligence émotionnelle. Par exemple, si votre score en conscience de soi est faible, concentrez-vous sur des activités qui renforcent votre compréhension de vous-même et votre assertivité.

3. Formation et coaching

Participez à des formations ou obtenez des séances de coaching pour développer vos compétences en intelligence émotionnelle.

Les coachs ou formateurs peuvent utiliser les résultats du test intelligence émotionnelle pour personnaliser les programmes de formation ou leur accompagnement selon vos besoins spécifiques.

4. Suivi et réévaluation

Après avoir mis en œuvre les plans d’action, il est essentiel de suivre régulièrement vos progrès.

Réévaluez si possible votre intelligence émotionnelle après quelques mois pour mesurer les améliorations et ajuster vos stratégies en conséquence.

5. Intégration dans le cadre professionnel

Les organisations et entreprises peuvent utiliser les résultats du test intelligence émotionnelle pour développer des programmes internes de formation en intelligence émotionnelle pour leurs employés.

Ces initiatives permettront d’améliorer plus largement la collaboration, le leadership et la satisfaction au travail.

Cas d’usage du test d’intelligence émotionnelle

1. Développement du leadership

Un manager utilisant les résultats du test intelligence émotionnelle peut identifier les domaines à améliorer, comme le développement de la cohésion d ‘équipe, la capacité à arbitrer les situations conflictuelles ou le renforcement de l’écoute et l’empathie pour développer la motivation.

En travaillant sur ces compétences, le manager peut devenir plus efficace dans l’animation de son équipe.

2. Amélioration des relations interpersonnelles

Un collaborateur avec un faible score en gestion des relations peut utiliser les suggestions du test intelligence émotionnelle pour améliorer ses compétences en négociation et en collaboration, ce qui peut l’aider à développer des relations au travail plus harmonieuses.

3. Réduction du stress

En utilisant des stratégies qui aident à la maîtrise de soi, les personnes peuvent mieux gérer leur stress et faire face aux situations difficiles, ce qui améliore leur productivité et leur épanouissement professionnel

Au final, le test intelligence émotionnelle offre une exploration détaillée et utile des divers aspects de l’intelligence émotionnelle et de son impact sur le succès personnel et professionnel.

Investir dans l’amélioration de l’intelligence émotionnelle n’est pas seulement bénéfique pour le bien-être personnel et la réussite professionnelle, mais c’est aussi un moyen de créer des environnements de travail plus harmonieux et productifs.

Partagez !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.